Archives de Catégorie: Séminaire

31 mai 2013: Francis Chateauraynaud (GSPR), Des doutes sérieux et des preuves tangibles en régime de controverse. Un détour par les marques épistémiques

Des doutes sérieux et des preuves tangibles en régime de controverse. Un détour par les marques épistémiques Attention: exceptionnellement la conférence est à l’Amphi Rataud, Sous-sol du Nouvel Immeuble Rataud, ENS, 45 rue d’Ulm! Accueil à partir de 16h45, séance

31 mai 2013: Francis Chateauraynaud (GSPR), Des doutes sérieux et des preuves tangibles en régime de controverse. Un détour par les marques épistémiques

Des doutes sérieux et des preuves tangibles en régime de controverse. Un détour par les marques épistémiques Attention: exceptionnellement la conférence est à l’Amphi Rataud, Sous-sol du Nouvel Immeuble Rataud, ENS, 45 rue d’Ulm! Accueil à partir de 16h45, séance

7 juin 2013: Yannick Barthe (IMM), Quand l’incertitude vient du passé: la présomption de causalité

Yannick Barthe est chargé de recherche au CNRS depuis octobre 2001 et membre de l’Institut Marcel Mauss (EHESS-CNRS) « Quand l’incertitude vient du passé: la présomption de causalité » Ses travaux portent sur les controverses socio-techniques et les politiques publiques relatives aux

7 juin 2013: Yannick Barthe (IMM), Quand l’incertitude vient du passé: la présomption de causalité

Yannick Barthe est chargé de recherche au CNRS depuis octobre 2001 et membre de l’Institut Marcel Mauss (EHESS-CNRS) « Quand l’incertitude vient du passé: la présomption de causalité » Ses travaux portent sur les controverses socio-techniques et les politiques publiques relatives aux

12 avril 2013: Laura Maxim (CNRS-ISCC), « La production du doute: quelques modalités discursives et procédurales »

La production du doute: quelques modalités discursives et procédurales Lieu: Les séances ont lieu à l’amphithéâtre de PSL* (62 bis rue Gay-Lussac 75005 Paris), de 17 à 19h.  Laura Maxim est chargée de recherche à l’Institut des sciences de la communication du CNRS

12 avril 2013: Laura Maxim (CNRS-ISCC), « La production du doute: quelques modalités discursives et procédurales »

La production du doute: quelques modalités discursives et procédurales Lieu: Les séances ont lieu à l’amphithéâtre de PSL* (62 bis rue Gay-Lussac 75005 Paris), de 17 à 19h.  Laura Maxim est chargée de recherche à l’Institut des sciences de la communication du CNRS

17 mai 2013: Jean-Baptiste Fressoz (Imperial College), Désinhibition moderne et agnotologie

Désinhibition moderne et agnotologie Jean-Baptiste Fressoz est maître de conférences d’histoire des sciences à Imperial College (Londres), il est l’auteur de l’Apocalypse joyeuse (2012). Page Academia. Argument Selon Adorno et Horkheimer, les hommes ont appris à dominer «la nature externe» au

17 mai 2013: Jean-Baptiste Fressoz (Imperial College), Désinhibition moderne et agnotologie

Désinhibition moderne et agnotologie Jean-Baptiste Fressoz est maître de conférences d’histoire des sciences à Imperial College (Londres), il est l’auteur de l’Apocalypse joyeuse (2012). Page Academia. Argument Selon Adorno et Horkheimer, les hommes ont appris à dominer «la nature externe» au

26 avril 2013: Paul-André Rosental (ESOPP), Cruelle, universelle, invisible : la silice. La déconstruction de l’opacité comme levier heuristique

Cruelle, universelle, invisible : la silice. La déconstruction de l’opacité comme levier heuristique Paul-André Rosental est professeur à Sciences Po et chercheur associé à l’Ined. Il a créé et codirige l’équipe Esopp du Centre de Recherches Historiques, consacrée à l’histoire

26 avril 2013: Paul-André Rosental (ESOPP), Cruelle, universelle, invisible : la silice. La déconstruction de l’opacité comme levier heuristique

Cruelle, universelle, invisible : la silice. La déconstruction de l’opacité comme levier heuristique Paul-André Rosental est professeur à Sciences Po et chercheur associé à l’Ined. Il a créé et codirige l’équipe Esopp du Centre de Recherches Historiques, consacrée à l’histoire

5 avril 2013 Romain Garcier (ENS Lyon): L’espace insondable du doute: approche géographique des incertitudes environnementales provoquées

L’espace insondable du doute: approche géographique des incertitudes environnementales provoquées Romain Garcier est géographe, maître de conférences à l’Ecole normale supérieure de Lyon. Ses recherches portent sur la géographie de l’industrie nucléaire civile: organisation spatiale et circulations des matières; en droit

5 avril 2013 Romain Garcier (ENS Lyon): L’espace insondable du doute: approche géographique des incertitudes environnementales provoquées

L’espace insondable du doute: approche géographique des incertitudes environnementales provoquées Romain Garcier est géographe, maître de conférences à l’Ecole normale supérieure de Lyon. Ses recherches portent sur la géographie de l’industrie nucléaire civile: organisation spatiale et circulations des matières; en droit

29 mars 2013: Alexandre Moatti (Sphère), L’alterscience : présentation de ses invariants et mise en relation épistémologique

L’alterscience : analyse de ses invariants et mise en relation épistémologique   Alexandre Moatti, polytechnicien, ingénieur en chef des Mines, docteur en histoire des sciences, est chercheur associé à l’université Paris-VII (laboratoire SPHERE UMR 7219). Il est auteurs de plusieurs

29 mars 2013: Alexandre Moatti (Sphère), L’alterscience : présentation de ses invariants et mise en relation épistémologique

L’alterscience : analyse de ses invariants et mise en relation épistémologique   Alexandre Moatti, polytechnicien, ingénieur en chef des Mines, docteur en histoire des sciences, est chercheur associé à l’université Paris-VII (laboratoire SPHERE UMR 7219). Il est auteurs de plusieurs